Facebook Twitter Google+
Oxfam Intermón
Lorsque les droits se foulent

Lorsque les droits se foulent
DEFENSE DES DROITS SOCIAUX UNIVERSELS

14 ans conectando_mundos

Il y a 14 ans, une équipe de professeurs et professionnels d’Oxfam Intermón a développé Connectant les Mondes, une proposition éducative à laquelle, depuis lors, ont participé 127.000 étudiants de 41 pays différents, dans plus de 1700 centres éducatifs. Après une décennie, la proposition continue à être en vigueur, proposant chaque année un sujet : droits du travail, changement climatique, migrations, culture de la paix, justice alimentaire...


Connectant les mondes combine l’activité en classe avec le travail collaboratif online et y participent des élèves de différents pays de 6 à 17 ans. Le travail se fait au travers d’une plateforme télématique multilingue en 7 langues (italien, castillan, portugais, anglais, galicien, catalan et euskera), au sein de laquelle se font les interactions et un travail coopératif, organisés en équipes de travail de la même tranche d’âge.

"Connectant les mondes va au-delà de la sensibilisation, puisque les élèves qui participent non seulement réfléchissent de manière critique sur l’injustice et ses causes, partageant leur points de vue avec d’autres étudiants, mais posent et mettent en œuvre des alternatives d’action, explique Anna Duch, responsable de l’Unité d’Education pour la citoyenneté globale d’Oxfam Intermón.

Le rôle du professeur est différent du rôle ‘traditionnel’ et s’oriente vers une figure qui facilite les processus, c’est-à-dire, qu’il anime les débats, inspire la réflexion, recherche et découvre des choses avec ses élèves.

80% du professorat qui participe à l’activité considère que la proposition provoque des changements dans l’attitude des élèves par rapport au sujet qu’ils traitent et influence de manière positive sur les relations au sein de la classe. Le taux de répétition est de 30% et 10% ont refait l’expérience plus de 4 fois.

"Des collègues qui avaient déjà participé à d’autres éditions m’ont encouragé à m’impliquer. Nous nous sommes tous amusés, aussi bien élèves que professeurs tout en prenant conscience de problèmes importants." Silvia Navas, professeur de l’école Bérriz, Madrid

Lorsque s’achève l’activité online de Connectant les monde, des rencontres d’étudiants s’organisent dans différentes villes d’Espagne, où les étudiants mettent en commun leur travail et participent à des actions conjointes.


INFORME 10 años conectando mundos